Un hiver de force en Serbie

Voici trois nouveaux tableaux sur le thème des réfugiés syriens, en attente  à la frontière serbo-macédonienne. Là-bas aussi, c’est l’hiver, comme l’explique ce texte diffusé par la Radio-télévision belge de la Communauté française (RTBF).

« Le froid hivernal et les chutes de neige menacent la santé des enfants des réfugiés mais ne ralentit pas leur flux à travers l’Europe, avec 31 000 arrivées enregistrées sur les îles grecques depuis le début de l’année.

« La situation est absolument désespérée« , a déclaré à l’AFP Valentina Bollenback, porte-parole de l’organisation Save the  children, jointe par téléphone à la frontière entre la Serbie et la Macédoine, région actuellement couverte de neige.

« Il existe un risque accru d’hypothermie, de pneumonie et d’autres maladies« , a-t-elle averti, racontant avoir vu des enfants tremblants, aux lèvres bleuies.

Parvenus à la frontière avec la Serbie après avoir traversé la Macédoine, les réfugiés sont obligés de franchir à pied, à travers une neige profonde ces derniers jours, les quelque deux km jusqu’au premier point d’accueil serbe à Miratovac.

Les espaces d’accueil, conteneurs et tentes, sont chauffés mais cela ne dispense pas les réfugiés de longues heures d’attente à l’extérieur. Protégeant tant bien que mal leurs enfants, souvent emmitouflés dans des couvertures, de températures en dessous de zéro, les réfugiés attendent un bus ou un train qui leur permettrait de poursuivre leur voyage vers la Croatie et, plus loin, vers l’Europe occidentale.

Mme Bollenback a précisé que les autorités serbes avaient « intensifié » leurs efforts face au froid, mais insisté sur le fait qu’il fallait répondre au problème d’une manière « digne« .

L’Unicef a constaté que les enfants des réfugiés arrivaient « physiquement exténués, effrayés et souvent en besoin d’assistance médicale« .

« Les températures enregistrées récemment (…) menacent la santé des enfants qui ne disposent ni de nourriture, ni de vêtements adéquats » tandis que « l’absence de chauffage dans certains centres d’accueil, et certains moyens de transport, ne fait qu’aggraver la situation« , s’est inquiétée l’agence onusienne. » (…) AFP, 19-01-2015

https://www.rtbf.be/info/dossier/drames-de-la-migration-les-candidats-refugies-meurent-aux-portes-de-l-europe/detail_migrants-le-froid-fait-grelotter-les-enfants-mais-ne-tarit-pas-le-flux-des-arrivees?id=9190292

Miratovac-1
Miratovac-1 Acrylique et collage, 2016 12 x 16 po.
Miratovac-2
Miratovac-2 Acrylique et collage, 2016 12 x 16 po.
Miratovac-3
Miratovac-3 Acrylique et collage, 2016 12 x 16 po.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s