À la frontière serbo-hongroise

« À la frontière serbo-hongroise, derrière les barbelés, la peur des camps », tel est le titre d’un article paru dans le journal Le Monde, le 10 septembre dernier : Omyna s’interroge, entourée de cinq hommes de sa famille et de son jeune fils de 15 ans à l’anglais fluide. (…) Après avoir quitté Damas, elle a traversé cinq pays en une dizaine de jours, échappant à la mortelle traversée de la Méditerranée entre la Turquie et la Grèce. Elle n’a pas du tout l’intention de se faire arrêter après tous ces efforts pour rejoindre la Grèce. (…) Il y a encore un mois, je voulais être enterrée dans la terre de Syrie. Aujourd’hui… J’ai laissé ma mère derrière moi. J’imaginais un avenir brillant pour mon fils quand il avait 4 ans. Maintenant je ne sais plus.  http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/09/10/a-la-frontiere-serbo-hongroise-derriere-les-barbeles-la-peur-des-camps_4750820_3214.html

FullSizeRender (95)
Frontière serbo-hongroise (Série: Les réfugés) Acrylique et collage, 2015 12 x 16 po.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s