L’île de Kos et les réfugiés

Mon dernier tableau intitulé L’Île de Kos et les réfugiés (voir plus bas) a été réalisé dans la semaine du 17 août. Comme je l’ai écrit sur ma page Facebook, je voulais montrer la mer, l’île et des traces de douleur. Cet été, le drame des migrants/réfugiés en Europe me trouble. Le Devoir a publié, le 24 août, un bon texte de François Brousseau, dont voici un extrait :

Triste spectacle que cette Europe qui continue de s’amuser touristiquement dans les capitales, mais dont les confins vivent dans leur chair et leur quotidien des drames en apparence insolubles. Des drames, en tout cas, auxquels répondent avec une inégale générosité – les plus riches et les plus nordiques étant souvent les moins généreux – les populations directement touchées. Avec une Europe communautaire, appelée Union, qui ne peut et qui ne fait que gesticuler.

L'île de Kos et les réfugiés Acrylique et collage, 2015 12 x 16 po.
L’île de Kos et les réfugiés
Acrylique et collage, 2015
12 x 16 po. VENDU
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s